CAMPO C'EST VOUS, CAMPO C'EST NOUS !

Actualité du mouvement de soutien à la librairie-papèterie Camponovo.
Actuellement 5053 personnes ont signés l'appel à soutien en ligne sur:
http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2012N25099


Rencontre à la petite librairie Chifoumi

http://www.pierrefeuilleciseaux.com/?p=4222

L’association Chifoumi organise une rencontre dans leur librairie Éphémère le 20 décembre:   

Petite Librairie Ephémère - Ateliers Zone Art, Cour du 37 rue Battant, Besançon

Venez rencontrer Oriane Lassus et Charles Papier!


Rectificatif de Livres Hebdo

Livres Hebdo a publié un rectificatif quant à leur article où ils incriminaient le personnel de Camponovo à propos de la fermeture de la librairie Grangier:

http://www.livreshebdo.fr/librairies/actualites/inauguration-de-la-nouvelle-librairie-grangier-a-dijon/9720.aspx

Et comme l’a très bien dit la personne qui a commenté cet article: Longue vie à Grangier!!

Bonjour,

Suite aux propos tenus par Christophe Fressy, Directeur de la librairie Grangier, dans l’article de Livre Hebdo du 4 décembre :

http ://www.livreshebdo.fr/actualites/librairies/actualites/inauguration-de-la-nouvelle-librairie-grangier-a-dijon/9720.aspx

"Il semble que ce soit le dénouement heureux pour la librairie, fermée en 2012 suite aux”dommages collatéraux du conflit social de (la librairie bisontine) Camponovo :



CES PROPOS SONT INADMISSIBLES DE LA PART DU DIRECTEUR. La librairie Grangier n’aurait pas existé ni survécu sans Camponovo et nous ne sommes pas responsables de sa fermeture en mai dernier!

LA FERMETURE DE GRANGIER EN MAI, ETAIT DU A L’ECHEC DES NEGOCIATIONS AVEC MR KERMAREC, EN DESACCORD AVEC MR SCHAER. Mr Fressy devrait revoir sa copie.

Mme Hisler, entourée des collectivités locales, et avec l’appui de la Ministre de la Culture, a négocié le rachat de la librairie, sauvegardé tous les emplois et procédé à plusieurs embauches. Mr Fressy devrait plutôt se focaliser sur son rôle de Directeur et travailler sur des projets d’avenir et de relance.

Une grande partie du personnel de l’ex-librairie Camponovo est scandalisée par ces propos. Rejeter les déboires de Grangier  sur “le conflit social” bisontin est plus que lamentable et indigne. Ses propos sont déplacés et mensongers.

Mr Fressy, qu’une majorité des ex-salariés de Campo ne connait pas, trouve sans doute avantage à salir ses ex-collègues bisontins, mais nous en avons plus qu’assez d’être bafoués et de voir porter atteinte à notre intégrité professionnelle.

Les Franc-Comtois sont orphelins de Camponovo, nous, Demandeur d’Emploi et Mr Schaer l’auteur de ce vaste gâchis.

Nous trouvons inquiétants que de tels propos soient publiés dans Livres Hebdo et espérons que Mme Hisler ne cautionne pas les dires de son directeur.



Grangier revit grâce à la volonté de Mme Hisler et des Collectivités, Campo est mort à cause de l’acharnement  de Mr Schaer.

A bon entendeur…

Une BD sur Campo

http://img.over-blog.com/600x157/4/08/01/47/1.-Life-nvx/camponovo-7.jpg: le Blog de Sophie lambda:

Le blog de sophie lambda :

Voici le texte avec les images sur Campo :

Mercredi 29 août 2012

Ah ! C’était mieux avant…

camponovo

camponovo 2

camponovo 3

camponovo 4

camponovo 5

camponovo 6

camponovo 7

Fin du redressement Judiciaire et demande de mise en liquidation

Besançon, le 31 octobre 2012.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Voilà, Camponovo, c’est fini !

 

Monsieur Schaer nous a annoncé la liquidation de la librairie le lundi 05 novembre 2012.

Il a laissé entrevoir que, peut-être, il avait mal géré son bien, que peut être certaines opérations financières avaient pu nuire à l’entreprise en persistant malgré tout à incriminer ses employés, “ces trous du cul” de politiques, et ce fameux “Méchiette” qu’il accuse d’avoir intrigué contre ses intérêts depuis de nombreuses années, avec la complicité du personnel.

C’est fini, et les employés se disent soulagés.

Trop longtemps que ça dure, trop longtemps que nous sommes maltraités, que nous en souffrons. Oui nous nous sommes sentis totalement  floués, manipulés, dépossédés, cela, même si nous avons la “chance” de travailler dans un pays qui “hyper protège” les salariés, selon les assertions scandaleuses de M. Schaer.

Cette aventure aura démontré combien le Personnel a été mobilisé et soudé, combien le Personnel a su se montrer patient, inventif avec le soutien des clients dans sa lutte pour la survie de l’entreprise.

Voilà, 39 personnes, Libraires, Papetiers, Caissières, vont être licenciées prochainement,

39 personnes de qualité.

La Ville de Besançon, les Franc-comtois  restent face à  un vide qui ne peut actuellement pas être totalement comblé par nos confrères.

Personne ne sortira indemne de ce pernicieux saccage.

Qu’en retirera Monsieur Schaer le PDG ?

Ce Monsieur après avoir “cassé son jouet”, peut-il décemment nous accuser de la ruine de son entreprise ?

Qui peut croire que notre pouvoir de nuisance ait pu aller jusqu’à Dijon et Vesoul.

La librairie Grangier va être vendue, mais après combien de douloureux revirements.

La librairie Campo Vesoul est aujourd’hui fermée et ses salariés licenciés.

Qu’en retirera la Holding Unilivres, Société Anonyme Suisse, tellement anonyme?

Le drame humain qui se vit à l’heure actuelle n’affectera, nous en avons la forte intuition, que très peu le patrimoine et le confort de retraite de Monsieur Jean Jacques Schaer…

Rendez-vous

Lundi 5 novembre 2012 à 9h30

 Tribunal de Commerce de Besançon

Cession de liquidation de Notre Librairie à tous.

Libération en parle:

Campo Journée au Kursaal

Merci à tous pour votre belle générosité, encore une soirée de solidarité très réussie!

Tout le personnel de Camponovo, est toujours dans l’action et continue de tenir grâce  aux soutiens nombreux et chaleureux que vous nous adressez!

Un très grand Merci à tous les groupes qui ont joués bénévolement!

Péko

Gain’s Bar

My lady’s House

Elvis Left The Building

Et tout le personnel Campo derrière le Bar!!

Merci aussi à tout le personnel du Kursaal sans qui cette soirée n’aurait pas eu lieu!!! Et un merci Spécial à Michel Binet qui a fait le son de la soirée: Studio d’enregistrement les Templiers à Besançon, 06 08 01 02 42!

Après midi Campo au Kursaal

De nouveaux auteurs se rajoutent aux festivités:

Pascale Michel-Amadry pour son livre: “Comme on disait chez moi: Expressions d’autrefois”chez Graine d’auteur. Elle sera présente pour signer son livre à 17h au Kursaal.

Maxime Péroz pour son adaptation dessinée de “l’Arrache coeur” chez Delcourt.